top of page
Vaccins.jpg

La PRESCRIPTION des VACCINS par le PHARMACIEN

Objectif global : 

Désormais, selon les objectifs pédagogiques mentionnés aux I de l’article R. 4311-5-1, au II de l'article R. 5125-33-8, au II de l’article R. 5126-9-1 et au II de l’article R. 6212-2 du code de la santé publique. le pharmacien d’officine est autorisé à :

  1. Prescrire l’ensemble des vaccins mentionnés dans le calendrier des vaccinations en vigueur aux personnes âgées de 11 ans et plus selon les recommandations figurant dans ce même calendrier, à l’exception des vaccins vivants atténués chez les personnes immunodéprimées.

  2. Administrer les vaccins mentionnés dans le calendrier des vaccinations en vigueur aux personnes âgées de 11 ans et plus selon les recommandations figurant dans ce même calendrier.

  3. Prescrire et administrer les vaccins contre la grippe saisonnière aux :

  • Personnes majeures, ciblées ou non ciblées par les recommandations vaccinales, à l’exception des personnes présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l’ovalbumine ou à une vaccination antérieure.

  • Personnes mineures âgées de onze ans et plus pour lesquelles cette vaccination est recommandée, à l’exception des personnes présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l’ovalbumine ou à une vaccination antérieure.

Pour être autorisé à prescrire, le pharmacien d’officine, titulaire ou adjoint, doit valider une formation relative à la prescription des vaccins, et conforme au décret n° 2023-736 du 08/08/23.

 

Les objectifs pédagogiques de ce programme sont ainsi :

  • Partie 1 : Maladies à prévention vaccinale

Connaître, pour chaque maladie à prévention vaccinale inscrite dans le calendrier des vaccinations, les principaux signes cliniques, les modes de transmission, le fardeau épidémiologique et les populations à risque.

  • Partie 2 : Calendrier des vaccinations

- Connaître les principales recommandations du calendrier des vaccinations de l’adulte et de l’enfant (primo-vaccination, rappel, vaccination de rattrapage) : population cible, contre-indications.

- Connaître les principales recommandations vaccinales concernant les professionnels de santé.

  • Partie 3 : Traçabilité et la transmission de l’information

- Connaître les informations relatives à la vaccination à saisir dans le carnet de vaccination du patient.

- Connaître les différents outils numériques d’enregistrement des vaccinations (DMP, Mon espace santé, carnet de vaccination électronique, etc.) et les différents modes de transmission sécurisés des informations du professionnel vaccinateur au médecin traitant.

  • Partie 4 : Savoir prescrire en pratique

- Connaître les principaux déterminants de l’hésitation vaccinale, savoir argumenter face aux fausses nouvelles, savoir convaincre avec une information claire et objective.

- Savoir mener un entretien de manière à recueillir les antécédents médicaux et les traitements en cours.

- Savoir reconnaître les situations complexes de personnes à orienter vers le médecin (exemple : primo- arrivant, schéma vaccinal inconnu, incomplet ou aberrant, suspicion d’immunodépression, suspicion d’antécédent d’anaphylaxie à un vaccin...). Ces situations sont illustrées par des cas pratiques.

Ce programme a été élaboré par Pierre DEPERIERS, Philippe MINIGHETTI et Christine CAMINADE.

bottom of page