top of page
Image COEUR.jpg

INSUFFISANCE CARDIAQUE et bonnes pratiques pharmaceutiques

À partir du 1er Octobre 2023

Objectif global : 

La prévalence de l’insuffisance cardiaque chronique (ICC) est à ce jour en nette augmentation, estimée à 2,3 % de la population adulte, avec un âge moyen de survenue de 75 ans

En effet, la population vieillit, mais c’est aussi l’amélioration de la prise en charge d’autres pathologies cardiaques qui peut conduire à l’insuffisance cardiaque à plus long terme.

Mais les (ré)hospitalisations annuelles sont nombreuses, l’impact économique demeure majeur, et le pronostic des patients devient de plus en plus défavorable avec le temps et au fil des hospitalisations. Ainsi, la mortalité est d'environ 50 % à 4 ans, et plus de 50 % des sujets atteints d'une IC sévère décèdent dans l'année.

 

Peu connue du grand public et bien probablement sous-diagnostiquée, cette pathologie nécessite donc une prise en charge pluridisciplinaire, dans laquelle chaque acteur de santé a sa contribution à apporter.

Ainsi, le pharmacien, qu’il exerce en officine ou en hôpital, a toute sa place dans l’accompagnement du patient insuffisant cardiaque chronique, afin de lui permettre de bénéficier des effets positifs des médicaments, tout en veillant au bon usage du médicament et à la réduction de l'iatrogénèse médicamenteuse.

 

Les objectifs pédagogiques de ce programme sont ainsi :

  • De renforcer l’observance (adhésion) du patient au traitement, en prenant en considération son mode de vie dans sa globalité,

  • De renforcer les connaissances du pharmacien sur le suivi de l’efficacité du traitement, 

  • D’accroître la vigilance du pharmacien dans le suivi de la tolérance au traitement (effets indésirables, interactions médicamenteuses, plan de prise...), 

  • De contribuer in fine à la sécurisation du circuit du médicament.

Ce programme a été élaboré par Nathalie BRUN

Unknown.jpeg
bottom of page