top of page

INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES et ACTE PHARMACEUTIQUE - Préparateur.trice

Objectif global : 

Sur un plan technique purement "cœur de métier", la prise de plusieurs médicaments par un même patient (qu'il s'agisse d'une ou de plusieurs prescription(s), ou encore de médicaments d'automédication...), peut être à l'origine d'interactions médicamenteuses (IAM).

De nombreuses études mettent en évidence le rôle des IAM dans l'iatrogénèse médicamenteuse, problème majeur en pratique clinique.

Mais n'oublions pas qu'une IAM n'est pas forcément dangereuse ! Par analogie au code de la route où les panneaux attirent notre attention sur le comportement à adopter, une IAM peut généralement être gérée (surveillance biologique, adaptation posologique, répartition des prises, autosurveillance, information sur l'automédication...) ; elle est parfois même recherchée !...

Dans le cadre du bon usage du médicament, la prévention de l'iatrogénèse médicamenteuse liée aux IAM passe ainsi obligatoirement par une bonne connaissance de la pharmacologie, avec souvent la survenue d'IAM prévisibles, où, dans le cadre des connaissances actuelles validées, la responsabilité des praticiens (prescripteur, dispensateur pharmacien / préparateur...) est engagée. 

 

Ainsi, le préparateur en pharmacie, impliqué quotidiennement dans la dispensation du médicament (sous la responsabilité du pharmacien titulaire ou adjoint), a toute sa place dans cette dimension du métier.

 

Les objectifs de cette formation sont de :

  • Distinguer les trois étapes "de Détection", "d’Analyse" et "de Gestion" de l'interaction médicamenteuse.

  • Distinguer les quatre niveaux de gravité des interactions médicamenteuses (selon l’ANSM).

  • Connaître et comprendre les principaux mécanismes pharmacologiques impliqués dans les interactions médicamenteuses.

  • Interroger le patient (automédication ? prescripteurs multiples ? ouverture du DP ? ouverture de « Mon espace santé » ?).

  • Évaluer le risque d'IAM.

  • Adapter son conseil en pratique de façon appropriée et réactive, afin de gérer au mieux une interaction médicamenteuse, en concertation avec le pharmacien.

 

Notons enfin que, bien que cette formation soit construite autour d’un déroulé pédagogique proche de celui proposé au pharmacien, le préparateur en pharmacie n’a pas le même rôle à jouer que celui-ci autour de cette thématique.

Ainsi :

  • au-delà d’une organisation d’équipe à fédérer (concernant « la Détection » de l’IAM)

  • et de la compréhension des mécanismes pharmacologiques à assimiler pour le préparateur également (concernant « l’Analyse » de l’IAM),

  • la différenciation est faite dans ce programme sur « la Gestion de l’IAM », soit la conduite à tenir face à une IAM (en pleine concertation et sous la responsabilité du pharmacien), en distinguant bien les niveaux d’expertise, les connaissances et les compétences de chacun de ces deux acteurs de l’officine sur ce sujet.

En application ainsi au sujet majeur que tient la gestion des IM dans la prévention de l'iatrogénèse médicamenteuse, la valorisation des pratiques professionnelles de chaque acteur de santé concerné s'inscrit ici pleinement dans le cadre du Développement Professionnel Continu (DPC), et de son obligation de validation. 

Ce programme a été élaboré par Nathalie BRUN

Nathalie 2022_edited.jpg
bottom of page